Se cultiver ?...mais pourquoi faire ?"

« Un Homme cultivé est un Homme qui se situe" affirme le philosophe Jean Lacroix.

La situation dans laquelle se trouve l'humanité, rend cet exercice à la fois plus que jamais indispensable et d'une complexité jamais égalée.

Comment vivre sa vie personnelle, professionnelle et citoyenne sans cette capacité à se situer ? Où se situer pour exister, être en société, imaginer, agir pour vivre bien et mieux ?

Suffit-il de pouvoir se situer dans sa ville, son village, sa région, son pays, en Europe à l'heure d'un  monde commun et d'une planète aux limites maintenant connues qui nous imposent des responsabilités nouvelles ? 

De quelle culture avons-nous besoin pour nous situer comme personne et collectivement ?

Les institutions culturelles, l'École notamment,  ont contribué à rendre possible "ce devoir de culture", formidable carburant des sociétés contemporaines, de leur démocratisation et de notre chemin vers l'émancipation. Elles ont été complétées et confortées  pour cela, parfois précédées, parfois concurrencées ou contestées par d'autres formes de partage et de production de culture : l'éducation populaire en est un exemple.

Mais notre époque est prise dans un tourbillon d'enjeux, de risques comme de rêves, de peurs comme d'espoirs, qui semble rendre ce travail classique de la culture en partie limité, voire dépassé. Même la vérité est chahutée dans la confusion entre faits et opinions. Les technologies de l'information et les sciences du vivant viennent bouleverser la donne, laissant entrevoir elles aussi le meilleur et le pire. 

Comment "un devoir de culture " renouvelé peut-il demeurer le levier de notre capacité à comprendre le monde pour ne pas s'y laisser prendre, à conjuguer nos singularités avec la recherche constante du commun, à nous distinguer comme à nous assembler, à être autonomes et solidaires à la fois, à prendre le meilleur des traditions et patrimoines et à imaginer et créer pour continuer à rendre l'avenir possible ?

À être raisonnable et plein de fantaisie."

 2019 01 11 verso CONF1 Eric Favey 25 janvier 2019

3 lignes de biographie d’Eric Favey :

A 17 ans, dans les années 70, Eric Favey est volontaire dans les équipes d’alphabétisation des bidonvilles de Dijon.

Après un CAP d’instituteur à Vesoul en 1976, il commence à travailler pour la ligue de l’Enseignement.

Pendant 20 ans, sur différents postes au siège national de la Ligue de l’enseignement, il est délégué à l’éducation, la culture et la société de l’information.

De 2013 à 2018, il était membre du Conseil supérieur des Programmes.

Il a participé à plusieurs ouvrages collectifs dont « Le plaisir d’apprendre », coordonné par Philippe Meirieu, collection manifeste,  éditions Autrement

9 rue Sombardier, 39100 Dole - 03 84 82 00 35

Mentions légales - Création GreenBox